En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Vous pouvez à tout moment refuser ces cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. Cacher

Comment entretenir un terrarium ?

Qu'est-ce qu'un terrarium ?

Le terrarium est un milieu naturel confiné, le plus souvent dans un bocal en verre, et dans lequel vont pouvoir se développer des espèces végétales comme des plantes tropicales ou des plantes grasses. L’eau présente dans l’aquarium est remplacée dans le terrarium par un autre élément naturel comme la terre ou le sable. En fonction des options de conditionnement, nous distinguons différentes catégories de terrarium :

  •      Le terrarium fermé ;
  •      Le terrarium ouvert.

En effet, le choix des plantes est fait en fonction du mini écosystème désiré. L’entretien du terrarium va de ce fait, se faire également en fonction du type d’écosystème réalisé. De façon générale, il prend en compte certains éléments comme la lumière, la température, l’arrosage, ainsi que la taille de l’espèce végétale.

L'entretien d'un terrarium ouvert et humide

Le terrarium ouvert et humide est un milieu qui favorise le développement des plantes qui aiment l’humidité. Pour entretenir ce type de biotope, il est indispensable de lui créer les conditions suivantes :

La lumière

La lumière est un facteur important pour le bon entretien de votre terrarium. La lumière reste en effet un facteur essentiel pour la survie de l’espèce végétale, car elle favorise la photosynthèse chez la plante. La plante pourra ainsi produire les éléments nécessaires à sa survie telle que le CO ou encore l’oxygène. Votre terrarium doit donc être exposé à la lumière du jour, et ce de la façon la plus homogène possible. Pour ce faire, pensez simplement à tourner le bocal en verre une fois par mois pour que les plantes aient toutes accès à la lumière. Pendant la saison hivernale, placez le terrarium au plus près d’une fenêtre, sans pour autant la placer à l’extérieur. Il ne faut pas que le terrarium soit non plus trop éloigné de la fenêtre au risque que ses apports en lumière soient insuffisants.

La température

Un terrarium ouvert et humide soit être placer dans une pièce à température ambiante et éloigner des trop grandes sources de chaleur.

L’arrosage d’un terrarium ouvert

Une fois votre écosystème créé, vous pouvez l’arroser 1 fois par semaine en hiver et 2 à 3 fois par semaine pendant l’été. Pensez à observer la mousse. Si cette dernière est vert foncé, alors cela signifie que votre terrarium a suffisamment d’eau. Si au contraire la couleur de la mousse devient très claire (voir blanchâtre), c’est qu’il est temps de l’arroser. Idem pour le substrat présent dans le fond du bocal. Si celui-ci est trop sec, c’est que l’écosystème manque d’eau. Lorsque vous arrosez le terrarium, veillez à ne pas mettre trop d’eau., il ne faut surtout pas que l’eau stagne dans le fond du bocal au risque de tuer votre terrarium.

L’entretien de l’espèce végétale

Dans ce milieu, la plante grandit. Il faut donc la tailler afin qu’elle prenne moins de hauteur. Les feuilles mortes peuvent être retirées afin d’assainir le milieu.

L'entretien d'un terrarium fermé et humide

L’entretien des terrariums fermés est plus ou moins similaire aux terrariums ouverts.

La lumière

Elle a une grande importance dans le développement de la plante. En été, votre terrarium doit être placé dans un espace où il y a beaucoup de lumière sans toutefois l’exposer aux UV du soleil. Pendant l’hiver, il doit être mis à environ un mètre d’une fenêtre. De temps à autre, il faut tourner le terrarium afin que toutes les espèces végétales puissent profiter de la lumière.

La température

Un terrarium fermé contient souvent des plantes tropicales qui aiment la chaleur. Dans l’idéal, il faut disposer votre écosystème dans une pièce dont la température ambiante se situe entre 15 et 27 degrés. En effet, un terrarium est souvent composé de plantes qui ont l’habitude de s’épanouir dans des milieux humides et chauds, et il est donc important de tenter de reproduire ce climat naturel. Parfois, une buée apparaît sur la paroi du bocal en verre. Ceci est la résultante d’une différence de température entre le milieu ambiant et l’intérieur du bocal. Il faut juste l’ouvrir pour réaliser l’équilibre afin que la buée disparaisse. Ce phénomène de condensation est normal et montre que le milieu vit.

L’eau

La fréquence d’arrosage d’un terrarium fermé est seulement de 3 à 4 fois par an. Lorsque la terre du bocal est sèche, c’est le moment d’arroser. Pour ce type de terrarium, il est préférable de privilégier l’eau de pluie ou une eau minérale. L’eau du robinet pourrait être nuisible à cause de la présence de calcaire.

L’entretien du terrarium fermé

Il faut retirer les feuilles sèches du bocal. Lorsqu’elle grandit trop vite, il faut la tailler. Cependant, la fermeture du bocal doit être faite 48 heures après pour permettre à la plante de cicatriser. Si cette disposition n’est pas respectée, elle pourra mourir dans le bocal.

Les terrariums ont besoin de moins de terreau afin de mieux contrôler la taille de la plante. Ce milieu favorise un développement à petite échelle.

Vous savez désormais tout sur les terrariums. Il n’y a plus qu’à filer en acheter un tout fait ou bien créer le vôtre.


Monceau Fleurs a reçu la note de 4,5/5 sur 9 avis.