En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Vous pouvez à tout moment refuser ces cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici. Cacher

Le cactus, toujours aussi piquant !

DES FORMES PEU ORTHODOXES

Il n’y a pas de plante aussi décorative et résistante que le cactus. Sa base vert-gris peut être surmontée d’ une éblouissante boule rose et de fantastiques fleurs peuvent apparaitre au milieu des épines. Les Mammilaria sont des cactus à fleurs, les Echinocactus ont une forme sphérique ornée de beaux aiguillons, les Gymnocalycium sont tous en côtes vertes et fleurs en entonnoir et les Opuntia se caractérisent par des éléments ovales et plats comme des disques. Le cactus Cereus pousse en colonne et peut atteindre huit à dix mètres en milieu naturel. Les nombreuses formes et tailles de ces plantes d’intérieur s’accordent bien au style actuel dans lequel les limites traditionnelles s’estompent peu à peu. Un bon exemple est notre habitat : l’intérieur et de l’extérieur, la vie privé et le travail y fusionnent de plus en plus. Les cactus s’inscrivent parfaitement dans cette perspective: ils sont anciens et modernes, ils peuvent survivre aussi bien en intérieur qu’en extérieur et sont un facteur de calme et un point focal dans un monde en perpétuel changement.

REMETTRE À ZÉRO

L’apparence curieuse des cactus est bien mise en valeur avec des matériaux lisses et fonctionnels tel que le bois, le plastique moulé par injection avec une surface lisse et la céramique à motif ou relief. Les formes incongrues des cactus vont très bien avec les motifs monochromes et géométriques très tendance actuellement mais contrebalancent aussi par leur calme et leur placidité. Les cactus deviennent alors un point de remise à zéro dans la pièce et amènent de la quiétude à un méli-mélo optique. Ainsi, leurs formes et proportions particulières s’intègrent parfaitement dans cet univers stimulant et provoquant, surtout dans un pot adapté.

ENTRETIEN D’UN CACTUS

La quasi-totalité des cactus apprécient la lumière et préfèreront recevoir peu d’eau plutôt qu’une trop grande quantité : l’eau stagnante est fatale pour les cactus. En effet, comme ils stockent l’eau dans leurs feuilles, leurs tiges et parfois leurs racines, ils sont capables d’auto-gérer leur alimentation. Un arrosage une fois par mois vaut mieux que du goutte à goutte chaque semaine, vous pouvez donc laisser le sol s’assécher tranquillement entre les arrosages. Un peu d’engrais pour cactus durant les mois estivaux sera apprécié. La plante appréciera également une période de repos en hiver durant laquelle il faudra lui donner peu ou même pas du tout d’eau : les cactus produiront alors des fleurs (graines) pour survivre.

  • Dans son habitat naturel, on retrouve le cactus en Afrique et en Amérique Centrale et du Sud, des régions froides et montagneuses jusqu’aux Caraïbes tropicales.
  • Bien que les cactus soient souvent associés au désert, il n’y a qu’une petite partie qui peut s’en sortir en situation de sécheresse extrême. La plupart d’entre eux pousse dans des régions à la pluviométrie annuelle comprise entre 5 et 50 cm.
  • Les épines sont au cœur de l’écosyteme des cactus. En milieu naturel elles protègent du froid nocturne et des ardeurs du soleil et elles évitent que les cactus soient mangés par les animaux. Elles fournissent également un certain niveau de rafraichissement et absorbent et drainent l’eau de pluie.
  • Les cactus ont servi à l’alimentation, dans les boissons, les médicaments, les outils et les matériaux de construction pendant des siècles.
  • Bien qu’il y ait plus de 1800 espèces différentes, pratiquement tous appartiennent à l’un des deux genres : opuntia ou cactoid.
  • Si vous avez la malchance d’être piqué par une épine de cactus, vous pouvez l’enlever avec une pince si elle est grosse ou en frottant de l’huile d’olive sur votre peau et la faire glisser à l’extérieur si elle est petite.
  • Au Mexique, le cactus est tellement commun qu’il fait partie des armoiries constitutionnelles aux côtés du serpent et de l’aigle. Ils représentent tous trois la légende de Tenochtitlan.
  • Le cactus le plus grand du monde est le sagaura qui peut atteindre jusqu’à un mètre d’épaisseur et 20 mètres de hauteur : des dimensions qui rivalisent avec celles d’un arbre de taille remarquable !

A très vite,

Elise

Monceau Fleurs a reçu la note de 4,5/5 sur 9 avis.