La livraison de votre bouquet de fleurs en 4H à Paris et en 24H dans toute la France
t.project.antapx.front.menu

Les plantes grimpantes fruitières


Pour créer un jardin à cueillir, les plantes grimpantes fruitières tels que ronces, framboisiers, myrtilliers d’Amérique et pieds de vigne n’ont pas besoin de beaucoup d’espace. Ces plantes poussent à la verticale, le long d’un mur, d’une clôture ou d’une pergola et se plaisent même sur les balcons. Elles se parent de belles feuilles et fleurs au printemps. En été, les fruits apparaissent, qui peuvent être récoltés à la fin de la saison et en automne. Les plantes grimpantes fruitières ont donc toujours quelque chose à offrir. Et ce que vous ne mangerez pas vous-même fera la joie des oiseaux en automne. ​

Mille et un fruit

L’assortiment de plantes grimpantes fruitières est très diversifié et nous avons sélectionné pour le mois de juin la mûre sans épines (Rubus fruticosus), la framboise (Rubus idaeus), le raisin (Vitis vinifera) et la myrtille d’Amérique (Vaccinium Coymbosum ou myrtille arbustive). Toutes ces plantes existent en plusieurs variétés, certaines aux formes compactes convenant particulièrement pour les espaces limités. Grâce à la sélection, ces plantes sont plus robustes, plus productives et plus faciles à soigner qu’auparavant.

Anecdotes 

Le nom du fruit « framboise » et/ou « mûre » dans plusieurs langues, est une déformation de l’ancien mot allemand bram-bezi, devenu en allemand moderne brombeere, et que l’on retrouve dans le néerlandais braambes, l’anglais bramble et le français (f)ramboise. La mûre est en fait la baie primitive européenne.
La myrtille d’Amérique est souvent confondue avec la myrtille (Vaccinium myrtillus), mais est souvent plus grande, ne déteint pas et sa feuille vire au rouge écarlate en automne.
La framboise, fraîche et juteuse, est considérée comme le caviar parmi les fruits et a la réputation mondiale d’être la plus savoureuse des baies.
De l’est de la Chine au sud de l’Europe, le raisin jouit d’un statut spécial en tant que fruit de base servant à la fabrication du vin depuis quelque 9 000 ans. Par la sélection (et un léger changement climatique), la plante pousse de nos jours également dans les régions plus froides comme aux Pays-Bas, en Angleterre et en Scandinavie.

Entretenir ses petits fruitiers

Une plante grimpante fruitière peut être dans un bac, un pot ou en pleine terre et aime les endroits ensoleillés à semi-ombragés. Le soleil est nécessaire pour faire mûrir les fruits.
Les mûres, framboises et myrtilles arbustives aiment les terreaux riches en humus et légèrement acides, tandis que le raisin préfère les sols calcaires.
Ne laissez pas la motte se déshydrater, car les plantes absorbent beaucoup d’eau pour la croissance des baies.
Veillez à installer un tuteur, un grillage, un cadre ou une pergola le long desquels la plante peut grimper.
Durant la saison de croissance, donnez deux fois par mois de l’engrais adapté.
La plupart des variétés de plantes grimpantes fruitières leur propre pollinisation et vous n’avez donc rien à faire pour obtenir des fruits.
Taillez à la fin de l’hiver ou au début du printemps.